ARRÊTÉ RÉGLEMENTANT L’ACCÈS AU MONT GRANIER