BRÛLAGE DES VEGETAUX
BRÛLAGE DES VEGETAUX
La combustion à l'air libre de végétaux est une activité fortement émettrice de polluants : particules fines, hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), dioxines et furanes. Outre la gêne pour le voisinage et les risques d'incendie qu'elle engendre, cette activité contribue à la dégradation de la qualité de l'air et génère des conséquences sanitaires pouvant s'avérer graves, avec une sensibilité accrue dans les zones urbaines et périurbaines mais aussi dans les vallées de montagne et en période d'épisode de pollution. 
 
Des solutions alternatives adaptées à vos besoins et plus respectueuses de la qualité de l’air existent :
 
Le compostage individuel :

Tonte de pelouse et feuillage peuvent être mélangés avec vos restes de repas et épluchures de légumes… pour se transformer en amendement de qualité pour vos plantes.
 
Le broyage et le paillage :
Petits et gros branchages broyés constituent un excellent paillis pour le jardin et le potager. Le paillage conserve l’humidité des sols et évite la pousse des mauvaises herbes.
 
La déchetterie :

Vous pouvez y déposer vos déchets verts : ils seront valorisés.
 

Télécharger la plaquette "ne brulez pas vos déchets verts"
Télécharger la plaquette "agir pour la qualité de l'air"