Les maires


2014

Martine Venturini-Cochet

2001 - 2014
Daniel Bosa
Enseignant, directeur centre de formation. Habite à l'Étraz. Élu maire en 2001, réélu en 2008. Vice-président de la communauté de communes du Grésivaudan, chargé de l'emploi et de la formation.

1995 - 2001
Christian Cugnolio
Retraité EDF. Habite à l'Épinette. Adjoint au maire de 1989 à 1995. Décédé en 2014

1989 - 1995
Jean Erhard
Cadre SNCF. Habite à Clessant. D'abord maire de 1977 à 1983, il est conseiller municipal de 1983 à 1989. Réélu maire en 1989. Il sera adjoint de Christian Cugnolio de 1995 à 2001. Maire honoraire de Chapareillan.

1983 - 1989
Christian Casset
Cadre bancaire. Habite à l'Épinette. Décédé en 2005.

1977 - 1983
Jean Erhard
Cheminot. Voir ci-dessus

1959 - 1977
André Béthoux
Directeur de l'école de garçons. Habite à la Ville. Titulaire des palmes académiques. Élu en 1959, réélu en 1965 et en 1971. Décédé à Grenoble en 1981.

1945 - 1959
Émile Bouvier
Agriculteur aux Girards. Élu maire en novembre 1945 en remplacement de Jacques Paoli dont il était l'adjoint. Réélu en 1947 et en 1953. Décédé à Chambéry en 1991.

1944 - 1945
Jacques Paoli
Commissaire spécial honoraire. Habite à Saint-Martin. Est à la tête de l'équipe installée le 22 août 1944 par le préfet de l'Isère, Albert Reynier, pour remplacer la délégation spéciale. Poste conforté par les élections de mai 1945. Décède en septembre de la même année. Il est remplacé par son adjoint, Émile Bouvier.

1942 - 1944
Félix Nicolaï
Ingénieur des Mines. Habite à Cernon. Directeur de l'usine de la Viscamine à Pontcharra. Président de la délégation spéciale jusqu'à sa dissolution par le préfet de la Libération, Albert Reynier.Décédé à Paris en 1967.

1941 - 1942
Louis Gallay
Lieutenant en retraite habitant à Clessant, chevalier de la Légion d'honneur. Conseiller municipal depuis 1935. Un arrêté du ministère de l'Intérieur daté du 26 novembre 1941 supprime le conseil municipal de Chapareillan et instaure une délégation spéciale composée de quatre membres désignés. Louis Gallay est le premier président de cette délégation spéciale, poste dont il démissionne en 1942..

1941 - 1944
Délégation spéciale
Suppression du conseil municipal par le régime de Vichy remplacé par une délégation spéciale composée de quatre membres désignés.

1940 - 1941
Jean Tissot
Longtemps hôtelier-restaurateur à Bellecour (place de la Mairie), conseiller municipal avant-guerre, Jean Tissot est désigné par le préfet le 6 juin 1940 pour remplacer le maire Lucien Tardy. Le conseil municipal se réunit pour la dernière fois sous sa présidence, le 5 octobre 1941. Jean Tissot meurt peu après, fin décembre 1941, dans sa maison des Girards

1935 - 1940
Lucien Tardy
Épicier à l'Épinette. Élu maire en 1935, au bénéfice de l'âge, à la suite du partage des voix avec Louis Gallay. Révoqué par le régime de Vichy. Meurt fin décembre 1940.

1919 - 1935
François Truchon
Agriculteur. Habite à Cernon. Élu maire en 1919, réélu en 1925 et en 1929.Élu conseiller d'arrondissement en 1931.

1893 - 1919
Séraphin Abraham Uchet
Propriétaire, agriculteur habitant à l'Épinette. Après avoir été adjoint au maire et candidat malheureux au poste de maire, il est élu premier magistrat en 1893. Il exercera cette charge durant 26 ans, jusqu'en 1919.

1892 - 1893
Louis Bravet
Ingénieur chimiste. Habite à l'Étraz et à Grenoble. Promoteur de l'usine électrique sur le Cernon. Élu maire en 1892, il démissionne en 1893.

1889 - 1892
François Puissant
Entrepreneur de maçonnerie et fabricant de tuiles.Habite au Villard. Adjoint d'Eugène Constant Coutavoz qu'il remplace à la suite de sa maladie et de son décès. Élu le 11 septembre 1889 après avoir refusé le mandat le 26 mai. Démissionne en 1892.

1889 - 1889
Joseph Falcoz
Habite à la Ville. Conseiller municipal. Élu le 26 mai 1889. Refuse aussitôt le mandat.

1889 - 1889
Joseph Guiffray
Géomètre. Habite à l'Épinette.Conseiller municipal.Élu le 26 mai 1889. Refuse le mandat peu après.

1889 - 1889
Gustave Léon
Notaire. Conseiller municipal.Élu le 26 mai 1889. Refuse aussitôt le mandat .

1889 - 1889
François Puissant
Entrepreneur de maçonnerie et fabricant de tuiles. Habite au Villard. Adjoint d'Eugène Constant Coutavoz qu'il remplace à la suite de sa maladie et de son décès. Élu le 26 mai 1889. Refuse aussitôt le mandat .

1883 - 1889
Eugène Constant Coutavoz
Commissaire-priseur à Grenoble. Habite à Cernon. Est empêché par la maladie en février 1889.

1882 - 1883
Séraphin Abraham Uchet
Propriétaire, agriculteur habitant à l'Épinette. Adjoint d'Ambroise Bravet qu'il remplace lorsqu'il est en session parlementaire, lorsqu'il est malade et à la suite de son décès en décembre 1882. Sera maire de 1893 à 1919.

1871 - 1882
Ambroise Arsène Bravet
Notaire. Habite à l'Étraz. Conseiller général, Député de 1876 à 1882. Meurt avant la fin de ses mandats.

1848 - 1870
Eustache Marie Etienne Arragon
Négociant, maître de poste. Habite à Cernon où il tient le relais de poste. Chevalier de l'Ordre de Saint Grégoire le Grand. Démissionne en 1870.

1842 - 1848
Louis Adolphe Bravet
Chirurgien, aide-major en 1830. Habite à Clessant. N'exerce plus ses fonctions à la fin de son mandat. Celles-ci sont alors assurées par Joseph Guiffray, adjoint, géomètre habitant à la Palud.

1835 - 1842
Antoine Jean-Charles Paturel
Né à la Buissière. Habite à la Ville.Gendre de l'ancien maire Jean-Baptiste Dallière. Juge de Paix du canton du Touvet en 1830. A déjà été maire de 1815 à 1818. Démissionne en 1842. Sera encore conseiller général du canton de Vizille en 1848.

1833 - 1834
Charles Falcoz
Propriétaire, cultivateur. Habite à Bellecour. Possède le moulin, maintenant disparu, de Saint-Martin.

1831 - 1833
Charles Louis Bravet
Propriétaire. Habite à Clessant. A été "Receveur à cheval des droits réunis, à Saint-Damien, département de Marengo, à l'époque napoléonienne. Démissionnaire début 1833, il propose au préfet son remplacement par Charles Falcoz.

1824 - 1830
Joseph-Antoine Muiron
Né à Laon, dans l'Aisne. Inspecteur de l'Enregistrement et des Domaines, puis Percepteur. Habite à Clessant. Gendre de Charles Bravet qui fut juge au tribunal révolutionnaire à Paris et agent municipal de Chapareillan (voir plus bas).

1821 - 1823
Cyril Bietrix
Cultivateur, propriétaire. Habite à la Ville. A souhaité démissionner dès février 1822 mais se maintient à son poste jusqu'à fin 1823.

1818 - 1821
Jean-Baptiste Bravet
Notaire. Habite à l'Étraz. A été maire en 1814-1815.

1815 - 1818
Antoine Jean-Charles Paturel
Premier mandat à l'âge de 29 ans. Sera de nouveau maire de 1835 à 1842. Voir détails plus haut.

1814 - 1815
Jean-Baptiste Bravet
Notaire à l'Étraz. Premier mandat. Voir plus-haut.

1811 - 1814
Joseph Ignace Bonnet
Né à Saint-Aupre. Cultivateur, propriétaire à l'Étraz. A été maire de 1790 à 1792, puis de 1803 à 1805.

1806 - 1811
Jean Baptiste Dallière
Successivement commis-voyageur, chapelier à Lyon, cultivateur, propriétaire à Chapareillan. Habite à Cernon. Capitaine des Vétérans. Fut chevalier de l'Ordre de Saint Louis supprimé sous la Révolution.

1803 - 1806
Joseph Ignace Bonnet
Deuxième mandat de maire. Voir détails plus haut.

1800 - 1802
Henri Juglard
Né à Saint-André-de-Méouille (actuellement Saint-André-des-Alpes, Alpes de Haute-Provence). Avocat, maire de cette commune puis député des Basses-Alpes à l'Assemblée Législative en 1791-1792. S'installe plus tard à Chapareillan. Habite à Clessant. Exerça un premier mandat de maire de Chapareillan en 1795. Sa fille Henriette épouse en 1799 Louis Bravet, premier maire de Chapareillan, qui fut également député à la Législative.

1799 - 1799
François Vacher
Agent municipal. Cultivateur, propriétaire. Habite au Villard

1798 - 1799
Charles Bravet
Agent municipal. Fut avocat au Parlement de Grenoble sous l'ancien régime puis juge au Tribunal révolutionnaire de Paris. Échappa à l'épuration thermidorienne et revint à Chapareillan. Cultivateur, propriétaire. Habite à la Ville.

1797 - 1798
Jean Bel
Agent municipal. Cultivateur. Habite à Bellecour.

1795 - 1797
Charles Bernard
Agent municipal. Né à Goncelin. Cultivateur, propriétaire. Habite à Cernon.

1795 - 1800
Agents municipaux
De 1795 à 1800, les communes de moins de 5000 habitants sont regroupées en municipalité de canton. Chapareillan n'est plus commune en titre et intègre la municipalité cantonale dont le siège est à Barraux. Elle est alors représentée par un agent municipal assisté d'un adjoint. Les municipalités de canton sont supprimées par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800).

1795 - 1795
Henri Juglard
Né à Saint-André-de-Méouille (actuellement Saint-André-des-Alpes, Alpes de Haute-Provence). Premier mandat de maire. Son nom est d'abord orthographié "Juglar". Voir détails plus haut.

1793 - 1794
Joseph Louis Bietrix
Cultivateur, propriétaire. Habite à la Ville.

1790 - 1792
Joseph Ignace Bonnet
Exerce un premier mandat à la suite de l'élection de Louis Bravet à l'Assemblée Législative. Voir détails plus haut.

1790 - 1790
Louis Bravet
Notaire royal et notable de l'ancien régime. Habite à Clessant. Premier maire de Chapareillan, élu le 31 janvier 1790. Élu député de l'Isère à l'Assemblée Législative en 1790-1792.